Les aides « COUP DE POUCE », un outil au service des économies d’énergie - AXDIS PRO

Les aides « COUP DE POUCE », un outil au service des économies d’énergie

Catégories : Actu , News

Les aides « coup de pouce » sont un complément de toutes les aides à la transition écologique que le ministère de la transition écologique et solidaire, ainsi que le gouvernement mettent en place depuis 2 ans pour inciter chaque acteur ; politiques, professionnels et particuliers à s’investir pleinement pour le renouvellement énergétique de notre pays. Alors, quelles sont ces aides ? À qui sont-elles destinées ? Pour quels besoins de financement répondent-elles ?

Les différentes sortes d’aides coup de pouce :

Depuis le début de l’année 2019, l’État multiplie les aides et subventions pour accélérer la transition énergétique pour tous. Dans le cadre, des certificats d’économies d’énergie, il existe maintenant deux aides qui peuvent financer deux types de travaux d’économies énergétiques spécifiques.

  • Le coup de pouce isolation qui englobe tous les travaux d’isolation d’un bâtiment (planché, murs, combles).
  • Le coup de pouce chauffage qui sert au remplacement d’un système fonctionnent aux énergies fossiles (fioul, charbon …) par un utilisant des énergies dites « propres ».

 

Le fonctionnement des aides coup de pouce :

Afin de favoriser la reprise économique, l’échéance de la prime « coup de pouce chauffage » a été fixée au 31 décembre 2021. Cela inclut tous les travaux que le demandeur des CEE entreprendra jusqu’à cette date, dès lors que celui-ci est signataire de la charte « coup de pouce chauffage ».

En ce qui concerne le coup de pouce chauffage, il y a eu quelques changements. En effet depuis le 1er avril 2020, une nouvelle version de « la charte coup de pouce isolation » a été promulguée et entrera en application pour toutes les opérations entreprises dès le 1er septembre 2020 et jusqu’au 31 décembre 2020. L’échéance de l’aide coup de pouce isolation est identique à celle du coup de pouce chauffage.

À noter que les opérateurs déjà signataires de l’ancienne charte, doivent impérativement signer la nouvelle s’ils veulent toujours bénéficier des aides après le 31 août 2020.

 

Les bénéficiaires des offres coup de pouce :

Les aides « coup de pouce » peuvent être demandées par tous les ménages. Cependant, les montants alloués aux demandeurs dépendent de leur niveau de revenu, de la situation géographique et du type de travaux sujets à la demande d’aide. Ainsi les ménages les plus modestes recevront donc nécessairement des aides plus importantes. Le montant attribué à chaque aide et les plafonds d’imposition indiquant ce à quoi chacun peut prétendre sont synthétisés dans un document du ministère de la transition énergétique et solidaire.

 

Le processus d’obtention des aides « coup de pouce » :

 

S’il veut obtenir le coup de pouce chauffage, ou le coup de pouce isolation , un demandeur doit :

  • Vérifier s’il est éligible et le montant des aides qu’il peut percevoir.
  • Choisir l’opération qu’il veut réaliser en chauffage ou en isolation.
  • Choisir l’entreprise signataire de la charte concernée par les travaux entrepris.
  • Accepter la proposition du signataire ou d’un de ses partenaires agréés. Cette offre devra obligatoirement comporter un document décrivant la proposition.
  •  Signer le devis du professionnel RGE (des conditions s’appliquent pour les performances des équipements).
  • Faire réaliser les travaux par le professionnel RGE
  • Retourner les documents légaux (factures, attestation sur l’honneur etc…) au signataire de la charte ou son partenaire dans les délais.

 

Les aides « coup de pouce » sont donc dédiées à certains types de travaux spécifiques et accordées à un acteur économique. Exclusives, elles n’en sont pas moins essentielles pour compléter le panel des subventions à la transition énergétique. Elles élargissent le champ d’action de l’efficacité énergétique à l’ensemble des consommateurs.

Partager ce contenu